Les premiers américains ont au moins 23.000 ans

Des empreintes de pas fossilisées retrouvées au Nouveau-Mexique semblent convaincre la communauté scientifique que le continent américain était peuplé par des êtres humains plus tôt que ce qui était jusque-là communément admis.

Une soixantaine d’empreintes de pas humaines datées entre 21.000 et 23.000 ans ont été retrouvées dans ce qui étaient autrefois les berges d’un lac, aujourd’hui asséché, dans l’Etat américain du Nouveau-Mexique. L’étude de ces traces, publiée dans la revue Science, semble convaincre la communauté scientifique que le Nouveau Monde était bien peuplé plus tôt que ce qu’elle était en mesure d’affirmer jusque-là.

En effet, le débat sur les premiers peuplements de l’Amérique fait rage. Si diverses recherches ont fait état de foyers d’occupation, d’outils rudimentaires, de traces de débitage de viande datant de 25.000, 30.000 ou même 130.000 ans sur le continent américain, ces éléments n’ont pas été jugés suffisamment probants par bon nombre d’experts du sujet, qui y voient plus probablement l’effet du hasard d’événements naturels (Le Monde, 24 septembre 2021).

Des datations confirmées

Les scientifiques avaient également une bonne raison de penser qu’il était peu probable que des êtres humains soient arrivés en Amérique au-delà de 13.500 ans avant notre présent. Certes, l’Asie et l’Amérique étaient accessibles à pied bien avant par le détroit de Béring, mais le maximum glaciaire qui a couru entre -26.000 et -19.500 ans a généré des glaciers immenses et probablement infranchissables, jusqu’à il y a 13.500 ans. Cette date est d’ailleurs confirmée par de nombreuses découvertes archéologiques qui font état de l’installation du peuple Clovis, à l’origine des Amérindiens.

Dans ce contexte, la mise au jour d’empreintes de pas principalement attribuées à des enfants et des adolescents datées par carbone 14 de près de 23.000 ans pour les plus anciennes n’a pas manqué d’interpeller Matthew Bennett, de l’université de Bournemouth (Royaume-Uni) et ses collègues. Y aurait-il eu du carbone exogène, plus ancien, conservé dans les échantillons de graines de ruppie (Ruppia cirrhosa), une plante aquatique, qui ont servi à dater les différentes pistes ?

Ils ont alors testé des échantillons par centaines et constaté que les graines les plus anciennes étaient bien celles qui se retrouvaient sur les couches les plus basses, comme le veut la logique de dépôt des sédiments les uns sur les autres au fur et à mesure du temps. Cela semble donc confirmer les datations retrouvées (Nature News, 23 septembre 2021). Et donc indiquer une présence humaine antérieure à ce que l’hypothèse dominante soulignait.

Des mystères demeurent sur l’origine et l’identité de ces hommes

Se pose alors une autre question : comment ces êtres humains auraient-ils cheminé jusqu’en Amérique ? Les scientifiques imaginent des voyageurs longeant les côtes à bord de leurs embarcations. Cette hypothèse se posait déjà avant même la mise au jour de ces 60 empreintes de pas. (Science News, 10 août 2017).

Cette découverte n’apporte néanmoins pas de réponses sur l’identité de ces hommes. D’où venaient-ils ? Etaient-ils nos semblables ? Seule l’exhumation de restes humains pourrait éclaircir l’origine de ces gens. Quoiqu’il en soit, cette révélation pourrait aussi amener à considérer sous un jour nouveau certaines trouvailles précédentes.

4 réflexions sur “Les premiers américains ont au moins 23.000 ans

    1. Effectivement. Et si cette étude semble démontrer qu’il y avait bien des êtres humains en Amérique il y après de 23.000 ans, elle ne peut pas préciser depuis combien de temps ces populations étaient présentes. Peut-être faudra-t-il reculer encore l’arrivée des premières personnes sur le continent.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, mais ça montre au moins qu’il y avait bien plus de persons ici (je suis aux EEUU) que l’histoire nous avais dit, et ça c’est important pour les narratives qu’on voit ici sûr la population des Ameriques quand Columbus et arrivé.
        (toutes mes excuses pour mon mauvais français…)

        J'aime

      2. Maybe the questions of number of people who lived in America when Columbus arrived that you learn during your studies is good. Maybe these human beings disappeared and was remplaced by others, the Clovis Culture, which is supposed to be at the origin of all Amerindians. The best way to understand this story would be to discover a skeleton of this period and to exploit its DNA to see from where he arrived. These results ask new questions, without answer to the previous.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s