En bref : Homo sapiens prend un coup de vieux

Une découverte majeure concernant Homo sapiens vient d’être annoncée en ce milieu de semaine : notre espère n’aurait pas à peine 200 000 ans, mais vivrait en Afrique depuis au moins 300 000 ans. Une découverte pour laquelle Hommeni’Sciences reviendra plus en détail prochainement.

Sur le site de Jebel Irhoud, dans le désert marocain, une équipe de scientifiques, dirigée par le Français Jean-Jacques Hublin, a fait une découverte fascinante : des restes humains accompagnés d’outils vieux de plus de 300 000 ans. Or, l’étude morphologique est claire, ces fossiles sont ceux d’Homo sapiens, et donnent un sacré coup de vieux à notre espèce. Car jusque-là, le plus vieux spécimen avéré, baptisé Omo I, était originaire d’Ethiopie, et était daté de 195 000 ans.

Cette découverte montre non seulement qu’Homo sapiens est apparu bien plus tôt que ce que l’on pensait jusqu’alors, et qu’il ne se cantonnait pas qu’à l’Afrique de l’Ouest, mais qu’il pouvait occuper une bonne partie du Continent noir.

Je reviendrai plus longuement sur cette découverte prochainement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s